THE BRIEFS

Ce qu'il y a de bien dans ce disque c'est que chaque morceau est différent mais que pourtant ça s'écoute d'une traite comme un truc ‘achement homogène...

Cet album, c'est un mélange de punk 77, et de pop. Un peu comme la première vague garage mais en plus... que dalle. ça fait pas mal penser aux premiers Buzzcocks avec plus de patate et un meilleur son.
C'est vachement mélodique et la structure des morceaux est souvent originale et sympa, grâce en particulier aux chœurs souvent bien vu et donnant un ton "happy ramones". Puis y'a des solos rock'n'roll bien foutu et pas du tout pompeux.

En briefs, y'a tout ce qu’il faut dans ce disque.
Je dirais même plus si c'était pas aussi punk, tout le monde aimerait « Sex Objects ». C'est pas étonnant en fin de compte qu'ils se retrouvent sur Lollipop vu qu'avant les buzzcocks j'ai tout de suite pensé à Neutrotic Swingers et aux Hatepinks. Rien de nouveau mais que du bon !

8-6 power

        
PAGE PREC. / ACCUEIL
SITE



TITRE ET DATE
"Sex Object" Décembre 2004

SITE
The Briefs

LABEL
"Lollipop records"